Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Centrale Immobilier, Agence immobilière PERPIGNAN 66000

L'actualité de CENTURY 21 Centrale Immobilier

ACHAT IMMOBILIER : Les moins de 35 ans enclins à l'épargne !

Publiée le 30/11/2016

Les jeunes seraient-ils de plus en plus prévoyants en ce qui concerne l'épargne et le logement ? Il semblerait que oui comme le montre le récent baromètre Opinionway.

 

 

42% des moins de 35 ans déclarent mettre de l’argent de côté dans le but de se constituer un capital qui leur servira d’apport en cas d’achat immobilier. C’est le constat qui ressort du second baromètre Opinionway réalisé pour le compte de la société spécialisée dans l’épargne immobilière Perial. A titre de comparaison, l’ensemble des répondants, toutes classes d’âge confondues, déclare faire de même à 21%.

 

Les moins de 35 ans privilégient les placements qui allient un faible risque de perte et une grande liberté qui leur permettra de débloquer leur épargne facilement le moment venu. Parmi les placements préférés, on compte le livret A mais aussi d’autres livrets rémunérateurs comme le livret jeune ou encore le plan d’épargne logement. Cette catégorie de la population est sensible à l’actualité économique, notamment aux taux bas qui les incitent à accroître davantage leur épargne.   

 

L’épargne immobilière séduit les jeunes. Les placements immobiliers indirects, domaine de prédilection du groupe et sur lesquels se focalise l’étude, sont en revanche encore moins bien connus des moins de 35 ans que de l’ensemble des répondants. Seuls 24% connaissent les placements immobiliers indirects privés (SCPI, OPCI…), contre 30% de l’ensemble de la population. 

 

Une fois cette possibilité connue, ils se montrent plus intéressés que les autres à y investir : 18% des moins de 35 ans déclarent porter un intérêt prononcé pour ces placements d’épargne immobilière contre 13% de l’ensemble de la population. Ils seraient ainsi prêts à acquérir des actions dans ce type de société. Bien loin toutefois des 42% qui comptent accéder à la propriété...

 

Etude réalisée par téléphone et au domicile du 13 au 21 septembre 2016 auprès d’un échantillon de 1.028 répondants représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus

Notre actualité